3 semaines en Campervan sur la côte-Est de l’Australie

3 semaines en Campervan sur la côte-Est de l’Australie

Après nos escales à Kuala Lumpur et Singapour, c’est avec beaucoup de fatigue que nous atterrissons à Sydney le jeudi 2 novembre au petit matin. Le passage à l’immigration fut le plus rapide depuis notre départ : on avait fait une demande d’ESTA en ligne, puis arrivée à l’aéroport, il y a des bornes qui délivrent des tickets (avec un code barre) en scannant son passeport biométrique, puis passage aux portes automatiques avec prise de photo et présentation du ticket. Tout ça, sans aucune relation avec un agent de l’immigration ! En 5 minutes c’était réglé ! Après avoir acheté une carte SIM locale et demandé quelques conseils à droite et à gauche, direction le loueur de voiture « Jucy » où nous attend notre « Campervan » pour les 26 jours à venir…

Notre itinéraire en Australie

Lorsqu’on a initialement préparé l’itinéraire global de notre tour du monde, l’idée était à la base d’aller visiter la cote Est de l’Australie, ainsi que le sud. Après une valse-hésitation de plusieurs mois entre « Est coast » et « West coast », on avait finalement tranché pour la côte Ouest qui semble plus « nature » et sauvage… Ce changement d’itinéraire à impliqué la prise de quelques vols internes en Australie.

Puis suite à la dengue d’Elise au Vietnam et notre décision de quitter l’Asie de façon anticipée, il a fallu revoir nos plans ! On a pu dès lors « rajouter » la côte Est, avec quelques contraintes de vols. Si on avait su dès le départ quel serait notre itinéraire final, on aurait évidemment organisé les choses bien différemment !

Le choix du « Campervan »

Nous avions fait de longues recherches pour la location de notre Campervan. Plusieurs conclusions s’étaient imposées à nous :

  • Plus on s’y prend à l’avance, mieux c’est, car ces petites choses partent comme des brioches chaudes à l’approche de la « haute » saison, il ne faut donc pas trainer (le plus tôt le mieux, au moins 6 mois à l’avance c’est déjà presque trop tard pour une résa en haute saison)
  • Les prix sont assez élevés
  • Il faut y passer pas mal de temps (demande de devis, etc) et faire jouer la concurrence
  • Les véhicules les moins chers se trouvent en général chez Lucky/Jucy, Spaceships ou Wicked

Pour nos deux réservations (Côte Ouest et Nouvelle-Zélande), nous avons sommes passés en direct via Jucy, qui opère dans les deux pays. Nous avons essayé ainsi de négocier un prix global. Pour la côte Ouest, c’est un un Lucky « Rookie » (Lucky/Jucy sont la même société, Lucky récupère les vieux vans de chez Jucy et les loue moins cher) qui nous servira de fidèle destrier. Pour la Nouvelle-Zélande, un Jucy « Cabana ». Du coup pour notre troisième réservation nous avons contacté la même personne, mais comme on était vraiment proche des dates il n’y avait plus grand chose de disponible…

Nous avons donc du réservé un Jucy « El Cheapo », le modèle le plus vieux et le moins cher de chez Jucy. C’est un monospace avec quelques aménagements dans le coffre et des banquettes pour dormir à l’arrière.

On ne s’attendant pas à une merveille, mais on a quand même un peu déchanté en le découvrant : un vieux monospace Toyota de 1997 avec plus de 500.000 km au compteur, de la rouille en guise de maquillage, un intérieur usé, et une glacière non raccordée à la batterie (il faut donc acheter de la glace pour conserver les aliments au frais). Point positif cependant, Julien peut dormir tout allongé dedans sans plier ses jambes ! … :) Sauf que sur les 3 banquettes qu’il faut mettre côte-à-côte pour faire le lit, il y en a une qui est plus haute que les autres (elle a du être refaite, et les autres non). :( Du coup, le couché n’est pas optimal nous dirons, mais nous sommes jeunes hein ! ;)

L’itinéraire sur la côte-Est

« On aurait du » louer notre campervan de Sydney à Cairns (et revenir en avion sur Sydney), pour s’éviter la route du retour. Mais on ne l’a pas fait, parce qu’en comparant les coûts, on pensait ainsi économiser de l’argent (mais on a oublié de prendre en compte le coût du carburant « retour » et surtout le nombre de kilomètres ! ). Donc clairement notre calcul n’était pas le bon, et cette option implique de faire l’aller-retour ce qui permet moins de temps sur place (plus de temps passé à rouler).

Donc dès le départ de notre aventure, on savait que plus on progresserait vers le nord (Cairns), plus cela ajouterait de la route pour redescendre vers le sud (Sydney).

De plus, on souhaitait rendre visite à des amis à Brisbane qui attendaient un bébé ! Comme l’arrivée du bébé était imminente, on a préféré monter directement à Brisbane en « zappant » la zone « Sydney – Brisbane » (que l’on ferait au retour) pour ne pas trop les déranger une fois que le bébé serait là si on venait plus tard.

Avec toutes ces explications, voici donc (enfin ! ) notre itinéraire – dans l’ordre chronologique :

« Demi tour » et retour vers le sud, avec

Nous avons préparé des articles sur chacune de ces étapes. Nous mettrons cet article à jour avec des liens vers les articles concernés au fur et à mesure que nous les publierons ! N’hésitez pas à revenir sur le blog pour découvrir le périple en entier ;)

Nous avons depuis publié un petit article de bilan et d’impressions sur notre périple sur la côte Est.

Voir en plein écran

10 réactions au sujet de « 3 semaines en Campervan sur la côte-Est de l’Australie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :