Playa Larga, dans la célèbre baie des Cochons

Playa Larga, dans la célèbre baie des Cochons

Avant de revenir à La Havane pour la fin de notre séjour, et après être resté 2 jours à Cayo Coco, nous décidons d’aller à Playa Larga car nous avions vu qu’il s’agissait d’un des meilleurs spot de snorkeling de Cuba (il faut toutefois noter que ces spots sont à plusieurs km du village).

Playa Larga n’est pas seulement appréciée des touristes, les Cubains eux aussi aiment s’y prélasser à l’ombre des cocotiers. Résultat des courses : Playa Larga est couverte de monde, surtout pendant l’été. Nous concernant, nous avons eu le problème inverse : beaucoup d’établissements étaient fermés en cette basse saison ! Les Cubains n’étant par ailleurs pas particulièrement sensibilisés aux problématiques environnementales, Playa Larga n’est pas des plus propres…

Il faut noter également que les activités ici ne se font que le matin. Il faut donc faire des choix si l’on ne reste pas longtemps.

Cette partie du voyage a été effectuée en mai 2018

Un trajet (encore) compliqué…

Nous avions commandé un « collectivo »  auprès de notre hôtel pour nous rendre à Playa Larga. Alors que nous quittons l’île, nous changeons de voiture au péage (qui filtre les entrée sur les Cayos) et continuons la route avec d’autres personnes vers Cienfuegos.

Après quelque temps, la voiture s’arrête dans un petit hameau, notre chauffeur s’arrête pour faire le « plein d’essence » (il n’y a pas de stations ici). Quelques minutes plus tard, on s’arrête de nouveau : changement de chauffeur ! OK, pourquoi pas.

On repart sur cette longue route vide qui traverse le pays. Le plan était de rallier Playa Larga via une étape de quelques heures à Cienfuegos. Mais alors qu’il se met à pleuvoir des cordes, notre chauffeur nous demande si on souhaite toujours y aller (on pense que cela lui faisait faire un détour dont il se serait bien passé). N’ayant pas vraiment envie de passer quelques heures sous une pluie certaine, et en accord avec les autres passagers, on décide de ne pas s’y rendre et d’aller directement à Playa Larga (les autres passagers continuant vers la Havane).

Après quelques heures, la voiture se gare au bord de la route, et on nous change à nouveau de véhicule. Surtout, on nous demande de payer maintenant. Comme le voyage ne se passe pas comme prévu, on demande à revoir le tarif. Assez rapidement, le chauffeur s’énerve. Il ne fait aucun effort, et compte tenu de la situation, on n’a pas trop envie de lâcher. Sauf que la scène s’éternise… Les autres passagers sont hypers gênés. Après 15 minutes de « discussion » (plutôt une engueulade), on paye à contre cœur mais surtout pour débloquer la situation…

On reprend la route à bord de cette nouvelle voiture, dans une ambiance lourde. Peu de temps après, alors que la route bifurque vers Playa Larga, notre chauffeur s’arrête encore. Il hèle une voiture qui passe par là et lui demande de nous emmener à Playa Larga ! On est un peu scotchés, dégoûtés par l’attitude de notre chauffeur qui se « débarrasse » clairement de nous. Nous sommes vraiment écœurés…

Nous embarquons alors dans une vieille caisse sans fenêtres et aux sièges défoncés. Nous roulons 30 minutes ainsi, avec notre nouveau chauffeur : un canadien qui vit la moitié du temps à Cuba. Nous discutons en français, il nous explique qu’il était marié à une cubaine mais qu’elle le trompait, donc il l’a quitté. Plutôt sympa, il nous aide à trouver une Casa pour la nuit. Mais – moment de sidération – : il demande à la proprio de la casa si elle « n’aurait pas une fille » pour l’accompagner à la plage le lendemain… Uh, what ? On tombe des nues, la propriétaire aussi. Notre chauffeur nous a ensuite expliqué que « ça se passe comme cela ici ». Mmmmh, décidément c’était pas la journée !

Nous avions déjà proposé de lui offrir un verre en remerciement de son aide. C’est donc un peu gênés que nous sommes allés boire une bière au bar du coin, où il était visiblement connu. Nous avons vite bu notre bière et coupé court à la conversation, un peu malaisés par les opinions de ce monsieur sur la vie à Cuba.

Cette épopée nous a permis d’ouvrir les yeux sur pas mal de choses ici…

Playa Larga

Playa Larga se situe dans la fameuse Baie des Cochons, site incontournable de l’histoire Cubaine et Américaine.

Le débarquement de la baie des Cochons est une tentative d’invasion militaire de Cuba par des exilés cubains soutenus par les États-Unis en avril 1961. Planifiée sous l’administration de Dwight Eisenhower, et organisée par la CIA, l’opération était lancée au début du mandat de John F. Kennedy. Elle visait à faire débarquer à Cuba, le , environ mille quatre cents exilés cubains recrutés et entraînés aux États-Unis par la CIA. Leur objectif était de renverser le nouveau gouvernement cubain établi par Fidel Castro, qui menait une politique économique défavorable aux intérêts américains et se rapprochait de l’URSS. L’opération fut un échec complet et les prémices d’une grave et profonde dissension entre la présidence et les services secrets américains. (source : Wikipédia)

Elle présente plusieurs sites d’intérêts, avec entre autre le parc national de Zapata, paradis des crocodiles, des spots de plongés et snorkeling comme la Cueva de Los Peces, ou encore plus loin à la Caleta Buena. Mais comme la météo était assez mauvaise, nous n’avons pas pu faire grand chose globalement.

Playa Larga ville et sa plage

La ville en tant que telle n’a pas « grand intérêt ». On peut y découvrir de nombreuses Casas Particulares, pleins de restaurants en bord de mer, un petit port tout mignon, et quelques plages pour se poser à l’ombre d’un palmier.

La plage est loin d’être paradisiaque avec son eau trouble et ses algues, mais il faut faire quelques kilomètres pour arriver à une mer d’un bleu turquoise incroyable.

La saison des pluie et ses surprises…

Nous avions croisé quelques pluies tropicales, mais nous avons été surpris par le volume des trombes d’eau que nous avons vu tomber…

Plongée et snorkeling dans la baie des Cochons

Les activités ne se faisant que sur la première partie de la journée, c’est au petit matin qu’un bus scolaire est venu nous récupérer pour nous diriger vers un hangar et récupérer notre matériel à l’ « école de plongée ». Nous partons ensuite en direction de la Cueva de los Peces. En effet, les belles plages et les beaux endroits pour plonger ne sont pas à Playa Larga même, mais entre Playa Larga et Playa Giron (voir la carte ci-dessous). C’est parti pour une demi journée dans l’eau tiède de Cuba !

Située dans la tristement célèbre baie des Cochons, la Cueva de los Peces est un cénote, une faille tectonique inondée, profonde de plus de 70 mètres. Ses eaux cristallines recèlent de poissons tropicaux et de coraux multicolores. C’est donc un formidable terrain de jeu pour les amateurs de snorkeling et de plongée !

L’eau de la Cueva de los Peces est douce, et plus froide que celle de la mer. Donc pour se réchauffer, il n’y a qu’à traverser la route ! La plage de l’autre côté est très sympa. C’est d’ailleurs là que nous avons fait de la plongée et surtout du snorkeling.

Retour vers la Havane

Après ces 2 jours un peu étonnants, nous avions hâte de retourner à la Havane car cela signifiait aussi pour nous le retour à la maison. Nous avons tout de même profité du bord de mer pour une petite dégustation de langoustes !

One thought on “Playa Larga, dans la célèbre baie des Cochons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page