Bilan et impressions sur le Vietnam

Bilan et impressions sur le Vietnam

Le Vietnam n’aura pas été une destination de tout repos ! Les deux semaines pleines et chargées que nous avions prévues se sont transformées en une semaine de vadrouille (avec des péripéties liées à la météo) et deux semaines de maladie/convalescence pour Elise à Hanoï.

En arrivant depuis la Birmanie, la barre était haute en terme d’accueil, de beauté des paysages, de gentillesse des gens. Nous avions lu beaucoup de choses sur Vietnam, comme quoi on aime ce pays, ou on le déteste, notamment à cause du tourisme et de l’attitude de certains vietnamiens. On a essayé d’être aussi neutres que possible… Mais dès notre arrivée à l’aéroport (qui est toujours un moment de stress quand on se fait attaquer par les taxis), bingo on a eu le droit à un « driver » qui nous ment sans scrupules (« no more bus, too late now, take my minibus »). Quelques instants plus tard, une locale nous confirme qu’un bus arrivera bien dans 20 minutes…

Une anecdote finalement assez représentative de notre expérience en « dents de scie » au Vietnam. Les Vietnamiens que nous avons trouvé souriants, ouverts et accueillants sont clairement ceux de la campagne du Nord, qui ne sont pas (encore) touchés par le tourisme de masse. Au delà, dans les zones touristiques, on ne peut pas dire que l’on se soit sentis comme à la maison (y compris dans les guesthouses, qui sont pourtant recommandées par rapport aux hôtels).

Les paysages que nous avons pu découvrir sont vraiment incroyables : les montagnes du nord offrent des vues à couper le souffle, et la croisière dans la baie d’Ha Long depuis Cat Ba est unique. Après, on a aussi croisé des zones beaucoup moins sympa (comme à Haiphong), témoignages du fort développement économique du pays, et Hanoï.

Niveau gastronomie, on est un peu surpris… Dans de nombreux guides et articles, la gastronomie Vietnamienne est « révérencée » (le guide Lonely Planet place la gastronomie comme le point n°1 de son « top 10 » par exemple), alors que nous, on n’a pas été renversés. Certes manger des nems ici redonne un sens à ce plat, et d’autres plats – même simples comme le Pork BBQ aux nouilles (le Bun Cha) – sont très savoureux. Mais pour le reste (y compris pour le « Pho » local), on n’a pas été transportés. Un des aspects de ce sentiment réside aussi dans le « capital confiance » que l’on peut donner à la nourriture. Nous n’avons pas été malades, mais certains plats de « street food » ne font pas confiance, quand on voit les conditions dans lesquelles ils sont préparés… Cette confiance fut définitivement perdue pour Elise lorsqu’on est tombé, en bas de notre hôtel à Hanoï (c’était durant sa période de convalescence) sur de la viande de chien. Gros choc culturel pour Elise qui s’est ensuite braquée sur tout plat Vietnamien (déjà qu’elle commençait à saturer du riz et des nouilles…). C’est peut-être aussi une certaine fatigue culinaire qui s’exprime : on rêve de salade tomates – mozza avec un filet d’huile d’olive et une pincée de sel de Guérande… Par exemple ! :)

Hanoï est une ville bruyante, pas toujours propre et d’une façon générale peu reposante. « Contraints » d’y passer deux semaines, cela n’a pas éveillé en nous l’enthousiasme qu’on peut lire dans certains blogs, loin de là.

Le Vietnam étant un pays très touristique, on y trouve son lot de tracasseries et d’arnaques. Les plus évidentes sont facilement évitables (genre les taxis à Hanoï), d’autres un peu plus difficiles à éviter (on ne sait pas trop ce qu’on va avoir quand on réserve un trajet en bus de nuit, ou une croisière par exemple). Et puis bien-sûr il faut marchander, comme dans toute la zone… Du coup on est sans cesse sur le qui-vive, à tout vérifier et confirmer. Dans un voyage au long cours, cela devient fatiguant.

Sur ce type de voyage au long cours, le Vietnam est clairement l’une des destinations les moins chères, mais la qualité des hébergements n’est pas exceptionnelle. Difficile de trouver de « bons » hôtels (on entend par là, propre, pas humide, calme) à des prix raisonnables. On remercie d’ailleurs nos amis bruxellois de nous avoir permis de finir notre séjour au Vietnam dans un super hôtel à Hanoï grâce à notre cadeau de départ, ça nous a aidé à nous reposer et recharger les batterie pour la suite du voyage ! Et un immense merci à nos familles d’avoir été d’un grand soutien pendant ces deux semaines.

Le Vietnam est le 7eme pays que nous visitons en tour du monde et on peut dire qu’on a eu un « petit coup de mou ». Les circonstances (la dengue pour Elise) n’ont pas aidé, mais on sentait monter un ras le bol de l’Asie après près de 4 mois de vadrouille (le bruit, l’agitation, la négoce, la propreté…).

Il y a sans doute d’autres superbes coins à explorer dans le pays (Tam Coc, Hoi An ou encore le Sud), mais lorsqu’il a fallu réfléchir à la suite du voyage, le choix de quitter le pays et d’abandonner le Laos et le Cambodge pour aller directement en Australie s’est fait assez vite.

Aujourd’hui, à 3h de notre vol vers Sydney, on se demande si ces deux pays auraient contrebalancé l’expérience du Vietnam. Une question à laquelle on aura certainement la réponse un jour, mais pour l’heure, direction l’Océanie ! :)

 

 

 

7 réactions au sujet de « Bilan et impressions sur le Vietnam »

    1. Ça nous a vraiment fait du bien que de rester dans un hôtel « de luxe », on a vu la différence et ça nous a permis de nous reposer ! On s’est même fait masser, royal !

  1. Salut Élise et Julien !
    C’est Sandrine, une des deux françaises que vous aviez croisé à Kalaw.
    Je viens de lire votre article sur le Vietnam et avec Sophie on a eu les mêmes impressions en quittant la Birmanie et en arrivant en Thaïlande… Les sourires et l’accueil des birmans nous ont bien marqués.
    Nous sommes à la fin de notre séjour au Vietnam et tout s’est bien passé pour nous, à part les inondations dans le centre du pays.
    J’espère que Elise va mieux et on vous souhaite une bonne continuation au pays des Kangourous !
    Sandrine

    1. Salut Sandrine (et Sophie) !
      C’est chouette de vous lire !! 🙂 Avez-vous aimé le Vietnam alors ? Où etes vous allées du coup ?
      Quelle est votre prochaine étape du coup ? Quand arrivez vous en Australie déjà ?
      Bonne continuation à vous aussi et à bientôt avec plaisir 🙂

      1. Oups, j’avais pas vu que vous aviez répondu !
        On était bien au Vietnam, du coup on y est restées 1 mois. On a fait Hanoï, Cat Ba, Sapa, Phong Nah, Hué sous la pluie, Ho Chi Minh, le delta du Mékong et l’île de Phu Quoc pour finir !!
        Puis nous avons été rapidement au Cambodge (10j), essentiellement pour rejoindre des copines et explorer les temples d’Angkor.
        Là on se trouve en Malaisie à KL. Nous devions aller en Indonésie, mais on a décidé de visiter plutôt la Malaisie à cause du volcan…
        On arrive à Perth le 22 décembre. Vous restez jusqu’à quand en Australie ?
        Enjoy !!

        Sandrine&Sophie

        1. Cool !! Vous n’êtes pas allez au Laos du coup ? Oui on a vu pour l’Indonésie !! Mais la Malaisie c’est pas mal non plus 😉
          Nous sommes sur la cote Ouest de l’Australie jusqu’au 27 décembre puis direction Sydney du 28 décembre au 6 janvier. Je dois avouer que je sais pas du tout où on sera le 24 décembre mais on se tient au courant pour sur !! Quel est votre page Facebook déjà ?
          Bises, amusez-vous bien et à tout bientôt !!

  2. Non, on n’a pas été au Laos pour avoir plus de temps dans les autres pays 🙂 Pour l’Australie, ça serait cool de se croiser avant votre vol pour Sydney, on se tient au courant ! Notre blog c’est 2blondesautourdumonde.com, on commence tout juste à publier nos articles sur la Birmanie !
    Bises et bonne continuation à vous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :