Australie côte-Ouest : Perth et ses environs

Australie côte-Ouest : Perth et ses environs

Perth

Perth est la porte d’entrée du Western Australia et sa capitale. Son ciel bleu et son climat ensoleillé en font une ville agréable (c’est la ville la plus ensoleillée d’Australie). 80 % de la population du Western Australia y vit !

Située sur les rives de la Swan River, c’est une ville moderne, prospère et cosmopolite, qui alimente l’économie australienne depuis son quartier d’affaires. Presque aussi proche de l’Asie du Sud-Est que des métropoles australiennes de l’Est, cette capitale allie des attraits d’une grande ville à ceux d’un beau cadre naturel.

Autre particularité, Perth est la ville la plus isolée de la planète, séparée du reste de l’Australie et de la planète par un immense désert et l’Océan Indien. La ville d’un million d’habitants la plus proche est Adelaide se trouvant à 2 104 kms !

Un peu d’histoire… :)

La ville de Perth vit le jour en 1829, lorsque le capitaine James Stirling établit la colonie de Swan River sur les terres des Wadjuk, un peuple Noongar. La découverte d’outils de pierre près de Swan River suggère que la région était déjà habitée depuis 40000 ans environ.

Les relations avec les aborigènes furent d’abord amicales, les Noongar voyant dans les Britanniques le retour des esprits de leurs ancêtres. Mais la compétition pour les ressources mena vite aux conflits. En 1843, les Wadjuk avaient été dépossédés de toutes leurs terres aux alentours de la nouvelle ville et forcés de s’installer près des marais et des lacs plus au Nord.

La colonie se développa très lentement jusqu’à l’arrivée en 1850 de « convicts » destinés à pallier le manque de main-d’œuvre. C’est à eux que l’on doit les édifices publics de la ville. Après la découverte d’or dans les années 1890, la population quadrupla en une décennie, entrainant un boom du secteur de la construction, que rappel l’essor économique et minier actuel. Les craintes d’un ralentissement des économies chinoises et indiennes, source de croissance, ne suffisent pourtant pas à saper le moral des habitants.

Source : Lonely Planet

Perth donne un peu le sentiment d’être une ville mirage, à l’entrée/sortie du désert. Pas d’histoire, de tragédies, de légendes, pas de folklore. La ville est bâtie sur le modèle australien standard, entre l’océan, les collines et la rivière. Au centre, la City, le centre-ville, un damier parfait d’avenues rectilignes bordées de lignes de gratte-ciel, étincelants sous cette étrange lumière blanche des antipodes ; tout autour, les suburbs : les immenses banlieues résidentielles.

Durant presque deux jours, nous avons arpenté la ville, sillonné les rues, allant du port (Elisabeth Quays) au jardin botanique Kings Park. La ville n’est pas très grande est pourtant sa circulation est intense ! Nous avons beaucoup aimé le jardin botanique, avec sa vue panoramique sur la ville.

Fremantle

Perth s’est étendue jusqu’à inclure Fremantle dans ses faubourgs. Pourtant cette ville semble être à des milliers de kilomètres de sa voisine, tant elle est différente. Elle possède un patrimoine architectural que l’on ne rencontre nulle part ailleurs en Australie.

Fremantle est un joli port, à l’ambiance mi-victorienne, mi-italienne. On y retrouve des vestiges de l’ère coloniale, tels que la prison de Fremantle, le centre artistique et l’ancien palais de justice.

Ses bâtiments baroques ont été rénovés et repeints en couleurs pastel, rose, bleu layette, ocre, turquoise, nacre. On marche dans ces rues bordées de pubs victoriens à vérandas (« Cappucino Strip ») et d’anciens entrepôts transformés en appartements de luxe et en galeries d’art. Le marché couvert est vraiment très sympa, et les prix restent démocratiques.

L’ambiance est très « bobo » avec de vieilles voitures américaines qui arpentent les rues, et de nombreux gens « cool » et tatoués de la tête au pied. C’est la vie douce ici…

La prison de Fremantle

La prison de Fremantle n’est aujourd’hui plus en activité mais sert de musée mémorial. Elle est le premier bâtiment d’Australie Occidentale inscrit à la nouvelle Australian National Heritage List.

La prison fut construite par des bagnards (« convicts ») dans les années 1850 avec les pierres de calcaire de l’embouchure de la rivière Swan. Les travaux débutèrent en 1850 et se terminèrent en 1857. Lorsque les bagnards achevèrent les ailes de l’édifice ils furent employés pour d’autres travaux, tels que l’asile de Fremantle en 1860, aujourd’hui musée d’histoire.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la prison a été réquisitionnée par l’armée australienne et utilisée comme prison militaire de septembre 1939 à juin 1946.

La salle de potence était le seul lieu légal d’exécution d’Australie Occidentale de 1888 à 1984. Durant cette période 43 hommes et 1 femme ont été exécutés. Le dernier d’entre eux est le tueur en série Eric Edgar Cooke, qui fut condamné à la pendaison en 1964. Les punitions dans la prison incluaient des isolements cellulaires et des flagellations.

La prison fut mise hors service le 7 novembre 1991 et remplacée par la prison de Casuarina. Celle-ci est située à 30 km au sud de Perth et remplaça après 130 années de service la prison de Fremantle. En 1970, une prison pour femmes (Bandyup Women’s prison) avait déjà été mise en service à 17 km au nord-est de Perth, pour abriter les détenus féminins de Fremantle.

En 1992, la prison a été ouverte au public. Elle expose et vend les œuvres d’art d’anciens et d’actuels détenus d’Australie Occidentale.

La Round House

La Maison ronde (Round House en anglais) est le plus vieil édifice existant encore actuellement en Australie-Occidentale. Elle fut édifiée en 1830 comme prison et possédait huit cellules et un logement pour le gardien qui s’ouvraient tous sur la cour centrale. La prison a été conçue sur le principe du panoptique, un type de bâtiment imaginé par le philosophe Jeremy Bentham. Elle a servi à recevoir des prisonniers européens comme des prisonniers indigènes jusqu’en 1886, lorsque le contrôle des prisonniers fut transféré à la colonie et les prisonniers enfermés à la prison de Fremantle.

Après cela et jusqu’en 1900, elle fut utilisée comme lieu de garde à vue par la police, lorsque les logements de fonction attenants furent attribués au chef de la police pour loger sa famille.

La ville de Fremantle a pris le bâtiment en charge en 1982 et il est ouvert aux touristes désormais.

Les environs

A coté de Perth se trouve Rottnest Island que nous n’avons malheureusement pas pu visiter, mais qui vaut le détour parait-il, tout comme les nombreux vignobles à côté.

Maintenant direction Sydney pour la fin de notre périple en Australie !

Une réaction au sujet de « Australie côte-Ouest : Perth et ses environs »

  1. Un grand merci, Julien et Elise, pour votre carte de merry christmas que nous avons reçue avec joie … et qui nous a donné le lien avec votre blog : du coup, on met les bouchées double pour rattraper notre retard dans sa lecture, en lisant à chaque fois le dernier épisode ET un épisode du début (Dubaï, la Russie, etc …) !!! Chapeau pour votre persévérance à vous astreindre à ces pages d’écriture et à vos sélections de photos !
    Continuez bien à profiter de ce magnifique tour du monde … et à nous faire rêver ! Est-il besoin de vous souhaiter une bonne année 2018 ? elle commence si bien pour vous !!
    Plein de bises d’A&M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :