La Havane à Cuba, du mythe à la réalité

La Havane à Cuba, du mythe à la réalité

La Havane, nous y voilà ! La capitale de l’île de Cuba qui fait tant rêver les voyageurs… Nous concernant, Cuba est la dernière étape du voyage après le Pérou. L’envie de rentrer est présente, et nous abordons ce pays comme une étape décontractante et reposante avant de rentrer en France.

Peut-on dire que La Havane représente à elle seule les contradictions de Cuba ? Dès nos premiers pas dans la ville, nous prenons conscience de ces contrastes : délabrée mais aussi rénovée, ouverte sur le tourisme mais fermée sur le monde, où la joie de vivre (romantisée ?) des cubains peine à cacher la misère. Ce tableau, dont nous n’avions qu’à moitié connaissance, n’est pas très en accord avec le « mythe » de Cuba, et nous a fasciné et déconcerté lors de notre séjour ici.

Nous sommes restés à La Havane en tout environ 4 jours (au début et à la fin de notre séjour). Bien que la capitale compte 7 quartiers et soit assez étendue, nous nous sommes consacrés sur Habana Vieja, Habana Centro et le Vedado.

Cette partie du voyage a été effectuée en mai 2018

Petit temps d’adaptation de la mode cubaine

Comme Cuba était notre dernière destination, nous n’avions pas de guide avec nous. Un bon petit Routard aurait été tellement bien… Après de longues recherches, nous avons finalement trouvé un guide délivré par le gouvernement, mieux que rien nous dirons ! Pour la réservation des hôtels, il faut savoir que sur place il y a peu d’internet, et pas de réservations en ligne. Le bouche à oreille est donc le mieux, avec ces travers et son lot de déceptions parfois…

Et pour avoir de la connexion internet, il faut acheter une carte et aller dans les endroits publics pour capter de la connexion. Nous reviendrons sur tous ces aspects dans l’article bilan et impressions !

Le quartier Habana Vieja

Havana Vieja, ou aussi « le vieux Havane », est le quartier où les travaux de rénovation se sont le plus concentrés, et donc le quartier le plus touristique. On dit que c’est ici que les touristes sont les plus sollicités. Nous n’en avons pas vraiment eu l’impression en mai 2018.

Ce quartier compte 4 places principales, qui, une fois découvertes, donnent un bel aperçu de cette partie de la ville : Plaza de la Catedral, Plaza de Armas, Plaza de San Fransisco et Plaza Vieja.

La Place de la Cathédrale et la Cathédrale San Cristobal

Officiellement appelée Catedral de la Virgen Maria de la Concepcion Immaculada et bâtie en 1748, l’édifice est l’une des plus anciennes cathédrales d’Amérique du Sud. Elle est également appelée la cathédrale de San Cristobal parce qu’elle a pendant un temps abrité le monument funéraire de Christophe Colomb.

La place est superbe, avec la cathédrale entourée des édifices datant du XVIIIème siècle. Les ruelles adjacentes ou flottent des airs de musique cubaine participent aux charmes de cette place.

La Bodeguita del Medio

A quelques pas de la cathédrale se situe la Bodeguita del Medio. Nous sommes tombés un peu au hasard sur cette adresse (surpris par le nombre de touristes). C’est en fait un des lieux cultes de la Havane où Hemingway a passé de nombreuses soirées. On y vient pour déguster un très bon mojito plus cher qu’ailleurs (5 CUC) sur fond musical. Le barman n’est visiblement pas gêné par les photos…

La Place d’Armes

La place d’Armes est la place la plus ancienne de la Havane puisqu’elle a été construite en 1520. Elle accueille un marché de livres d’occasion qui lui donne un certain charme. Autour de la place, on retrouve plusieurs musées (comme le Musée de la Ville, le Musée El Templete, le Musée National d’Histoire Naturelle, le Musée de la Navigation, et le Musée de l’Automobile).

Au nord-est de la Plaza de Armas, le Castillo de la Real Fuerza, forteresse la plus ancienne de la capitale, construite en 1558. La tour est surmontée de l’emblème de La Havane, une girouette à silhouette féminine, la Giraldilla, achevée en 1632 par le sculpteur Jerónimo Martínez Pínzon. Dans les entrailles du castillo, un musée expose l’histoire du fort, la découverte et l’exploitation du Nouveau Monde.

La Place San Franscico de Asis

C’est la place où se trouve la Basilique San Fransisco, ainsi que de nombreux pigeons…

La Plaza Vieja

C’est la plus vieille place de La Havane, entourée de bâtiments colorés et de fenêtres en mosaïques.

Et les autres sites d’intérêts

La Pharmacie Taquechel

Sur la Calle Obispo, c’est la plus vieille pharmacie de la Havane. Les étagères sont pleines de bocaux de porcelaines du 19ème siècle… superbe bâtiment !

L’Hôtel Ambos Mundos : lieu de villégiature d’Ernest Hemingway

A côté, se trouve l’hôtel Ambos Mundos, qui a été rendu célèbre lorsque Ernest Hemingway s’y installa en 1932 et durant 7 années. Années pendant lesquelles il écrivit plusieurs livres à succès. Sa chambre dans laquelle il logeait (chambre 511 au 5ème étage) est conservée en l’état depuis son départ et peut être visitée (3 CUC avec un guide qui vous donne les explications…). La vue de la chambre donne une belle vue sur la place d’Armes.

Le quartier des maisons coloniales

La vieille ville regorge de nombreuses maisons à patio d’époque colonial qui ont été réhabilités pour accueillir des expositions et des galeries d’art.

Le Palacio De Los Capitanes Generales aussi appelé Palais du gouverneur (résidence principale du gouverneur de Cuba pendant la colonisation espagnole), est un des bâtiments anciens les mieux préservés et les plus intéressants de la Havane. Le palais donne sur une belle place fleurie et ombragée.

Le musée du Rhum

Nous ne l’avons pas visité mais il parait qu’il est fort intéressant pour comprendre le processus de fabrication du Rhum.

El Floridita

La bar Floridita à la Havane dans lequel on retrouve la statue de bronze de Hemingway, habitué des lieux en son temps

Dans les rues

La quartier Habana Centro

Le Centro Habana est le quartier populaire de la Havane. Ici, les rues sont clairement délabrées, les maisons vétustes, voire abandonnées. Peu de touristes s’y aventurent en vérité.

Le Capitole

Situé en plein cœur de ville, il était en cours de rénovation lors de notre voyage, nous n’avons donc pas pu le visiter. Il s’agit de l’édifice le plus imposant de La Havane et sans doute le plus emblématique de cette volonté de redonner l’éclat d’origine des trésors de la capitale cubaine. Il faut dire qu’il est majestueux, d’autant plus avec les lumières du soir et les vieilles voitures américaines garées devant. S’il vous donne un sentiment de « déjà vu », c’est parce que le bâtiment s’inspire d’autres bâtiments célèbres : celui de Washington ou encore du panthéon (pour sa coupole).

En face du Capitole, les vieilles maisons sont colorées et donnent un aspect vraiment joyeux au quartier.

Le Paseo de Marti

C’est l’une des artères principales de La Havane, reliant Le Capitole au Malecon. Ce paseo est charmant avec ses bancs de pierres, et se remplit de locaux à la fin de la journée. Nous y avons aussi croisé des personnes dans le besoin, ce qui nous rappelle à la réalité du pays.

Le Grand Théâtre

Un bâtiment incroyable et majestueux, construit en 1838.

Le Gran Hotel Manzana Kempinski La Habana

Sa terrasse aménagée sur le toit permet d’avoir une superbe vue sur La Havane

La quartier Vedado

Balade le long du Maleçon

Le Maleçon est un front de mer de plus de 8 kms agréable à parcourir en fin de journée, ou idéalement au moment du coucher de soleil. Les cubains adorent s’y promener et s’y poser en amoureux malgré le passage des voitures.

Plaza de la Revolucion

Dans le sud du quartier Vedado se trouve la place emblématique du régime cubain (une des plus grandes places au monde) qui a accueilli les plus grands rassemblements populaires (jusqu’à 1 million de personnes) : La Plaza de la Revolucion. On se sent tout petit au milieu…

Elle est entourée au sud par le mémorial José Martí (c’est lui qui inventa le parti révolutionnaire cubain). Il se compose d’une tour de 109 mètres en forme d’étoiles, d’une statue de Marti et de 6 colonnes. Il est possible d’y monter pour avoir une vue à 360° sur La Havane.

A l’Ouest, on retrouve le Théâtre National de Cuba et le Ministère de l’Intérieur.

Cette place est assez éloignée du centre ville. Il faut donc utiliser des transports depuis le centre ville. Nous avons profité de notre taxi en allant à l’aéroport pour la voir. Mais apparemment les balades en vieilles voitures américaines passent toutes par cette place.

 

D’autres photos de La Havane

Après la découverte de la capitale, direction la campagne et notamment Viñales !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page