Coups de cœur et randonnées entre Queenstown et Wanaka

Coups de cœur et randonnées entre Queenstown et Wanaka

Queenstown et Wanaka sont deux villes orientées autour des « outdoor adventures ». Ces deux villes et la région autour furent deux coups de cœur successifs ! En hiver, ce doit être encore plus incroyable avec la neige sur les montagnes autour…

Queenstown

C’est sous le soleil que nous nous réveillons et que nous prenons la route pour Queenstown. Qu’est ce que l’on aime cette région ! La route est « belle belle belle, commmmeeee le jour »…

Assez rapidement nous arrivons sur les rives du lac Wakatipu. Immense ! On le longe très longtemps avant d’arriver à Queenstown qui est situé sur ses rives.

Nous avions entendu beaucoup d’échos positifs sur cette ville, sans trop savoir à quoi nous attendre, si ce n’est que c’est la « capitale mondiale de l’aventure ». Nichée entre les montagnes et le lac, elle est très agréable bien que très touristique.

Queenstown est clairement faite pour les amateurs de sensations fortes : rafting, saut à l’élastique, hors-bord, parapente, jet-boat (propulsé par un très puissant jet d’eau), VTT, etc. Et plusieurs agences de tourisme dans le centre ville ne sont dédiées qu’à ces activités !

Et puis en même temps, c’est aussi une grosse destination pour les sports d’hiver : Queenstown attire des skieurs du monde entier sur les pentes des domaines à proximité. Mais en plus de tout cela, elle a un charme fou ce qui attire d’autant plus les touristes.

Toujours est-il que cette ville donne envie d’être là, d’y passer du temps tout simplement. Le centre ville est très mignon et la balade le long du lac vraiment sympathique, avec une vue incroyable sur les montagnes. Il y a même un bateau à vapeur historique qui navigue sur le lac.

Point négatif : il est très difficile dans cette région de trouver un camping gratuit. Ils sont tous payants ou très éloignés de Queenstown. Ce sera donc une nuit en camping à 55$ ! Nous avons donc bien profité des douches chaudes, du courant et de la machine à laver (plus que nécessaire…) :)

Également un petit regret : les burgers de chez Fergburger. Nous avions vu une queue énorme devant un établissement sans trop savoir de quoi il s’agissait, et rien que ça ne nous donnait pas envie d’y aller (surtout Julien). Après lecture, il semblerait que ces burgers soient un « must ». On va devoir se rattraper, héhéhé !

Glenorchy

La « scenic road » de Queenstown vers Glenorchy est réputée pour être « la plus belle » de l’île du Sud. Un bon superlatif que cette route mérite sans doute, on laisse les photos parler. Ce jour là il ne faisait pas très beau, mais du coup le ciel était chargé de nuages et rendait l’endroit mystique… Le long de la route, plusieurs scènes du film « Le Seigneur des Anneaux » ont été tournées, mais leur accès est soit difficile (terrain privé), soit il faut beaucoup d’imagination pour se remémorer le film.

Arrowtown

Sur la route vers Wanaka se trouve Arrowtown, un ancien village de chercheurs d’or du 19ème siècle.

La ville a été fondée en 1862 lors de l’apogée de la ruée vers l’or dans la région. Elle attira bon nombre de chercheurs d’or, notamment (surtout) chinois. Ces « travailleurs invités », pas forcément les bienvenus, ne se sont pas tous intégrés. On trouve des vestiges de huttes le long de la rivière donnant une idée des conditions de vie de l’époque…

Dans la rue principale du village, l’architecture des bâtiments a été conservée comme dans l’ancien temps, on se croirait presque au far-west ! L’ambiance est très sympa. Petites échoppes, poste, pharmacie, bibliothèque, les façades ont gardé leur cachet.

La rivière qui traverse la village est – à ce qu’on dit – la rivière la plus fournie en or du monde ! On peut même encore tenter sa chance aujourd’hui et scruter les pépites ou paillettes d’or au niveau du lit de la rivière « Arrow » :)

Évidemment il faut pour cela louer une « pan » pour faire sa « bâtée » (une variante moderne du principe « Pour faire fortune lors de la ruée vers l’or, vendez des pelles »). Il y a même une explication donnée avec le matériel. Puis il faut creuser dans le lit de la rivière et tenter sa chance. Certaines personnes sont carrément équipées de tamis ! Le principe est que l’or est plus lourd que les autres poussières et vient se « coller » au fond du pan.

Une famille d’allemands que l’on a rencontré sur la rive s’y est essayé et a trouvé quelques micro-fragment, le début de la fortune ? En tout cas cette rivière apparait elle aussi dans le film « Le Seigneur des anneaux » comme étant le « Ford of Bruinen » (passage où Arwen « noie » les Nazguls qui pourchassent les petits hobbits).

En chemin nous nous sommes arrêté au pont de Kawanau, où les gens font du saut à l’élastique… Adrénaline garantie, rien que de regarder !

Wanaka

La ville de Wanaka est très sympathique aussi, très petite mais toute mignonne. On dit que c’est la petite sœur de Wanaka. Il est possible de se promener le long du lac. Comme il n’y a pas vraiment de camping gratuit ici, nous avons élu domicile sur les rives du lac Hawea un peu plus loin. Et sans regret tellement le paysage était paisible et beau.

Ce qui fait venir les gens dans la région ce sont les randonnées. Nous avions entendu parler de la Roys Peak, hyper célèbre de par son point de vue au sommet. Mais nous avons également lu qu’elle était très visitée et surtout que si le point de vue était vraiment beau au sommet, la route pour y aller et pour redescendre était sans grand intérêt et très dure. Nous avons donc opté pour la Isthmus Peak, toujours 5h de randonnée, toujours dure, mais moins « crowdy ».

Isthmus Peak

Après avoir vérifié les conditions climatiques la veille au soir (oui oui nous sommes prudents quand même), et malgré la pluie annoncée pour le lendemain, nous avons donc pris la décision de faire cette rando. En nous réveillant le matin, pas de pluie, super on est motivés. Mais quand nous arrivons au parking, c’est une autre histoire. La pluie arrive ou plutôt le crachin. On prend donc le kway et le poncho au cas où et c’est parti pour 5h de randonnée. Dès le début la marche est splendide, avec vue sur le lac Hawea. Mais au bout de 30 minutes le crachin reprend de plus belle, avec une pente qui se corse petit à petit. Le mental a beaucoup joué… Surtout pour Elise !

Au sommet, nous avons malheureusement été devancé par les nuages, le vent et la pluie. Dommage, nous n’avons donc pas vu le superbe paysage à 360° qui était censé se dévoiler sous nos pieds. Nous y a avions pourtant mis toute notre volonté et notre sueur pour en arriver là… Mais c’est le summum de ce que Elise pouvait endurer ! Nous avions prévu de manger là haut, nous sommes finalement restés 5 minutes chrono :) Elle est Normande, mais déteste la pluie et le vent… allez comprendre ! ;)

Nous redescendons donc et rebelotte, la pluie… et les genoux qui commencent à douiller sérieusement… Une fois arrivée en bas, c’est quand même avec une grande fierté que nous avons regardé le sommet sous les nuages :) Nous aurons finalement mis 3h à monter et 2h à redescendre.

Ce que nous avons vu…

Ce que nous aurions du voir… 😀

Wanaka City

Plus tard dans la journée en allant visiter Wanaka, nous prenons des informations pour visiter le Rob Roy Glacier le lendemain mais le DOC (Department of Conservation) nous a formellement déconseillé d’y aller. Bien que ce glacier semble être le « plus beau » du coin, on a eu un peu peur de faire 30 km de « gravel road » avec plus de 10 passages à gué, le tout sans couverture réseau et alors qu’il avait plu la veille, le tout en campervan (non couvert en cas de pépin sur une gravel road). Il était toutefois possible d’y aller en expédition moyennant 45$ par personne. On a donc abandonné, mais avec beaucoup de regrets. On reviendra !

Ce qui est sur c’est que la région se prête vraiment aux randos, et que plus d’une journée sur place est nécessaire pour en profiter pleinement. On recommande, et n’oubliez pas les bâtons de marche ;)

3 réactions au sujet de « Coups de cœur et randonnées entre Queenstown et Wanaka »

  1. Ca donne envie de voyager tous ces paysages, mais c’est sûr que s’il me fallait choisir entre la Nouvelle Zélande (et ses pluies) ou la côté est de l’Australie (et son soleil), y’aurait pas photo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :